top of page

Faire le plan de son potager en 3 étapes





Février est le moment idéal pour commencer à planifier tranquillement son potager.

L’exercice ne prend que quelques minutes et n’a que des avantages. D’abord, faire des économies! Qui n’est jamais revenu de la Fête des semences avec assez de graines pour démarrer une ferme maraîchère? Ou acheté quinze plants de trop et ne pas savoir où les placer dans son potager? Un plan détaillé vous permettra de connaître le nombre exact de plants et de semences à vous procurer. Il vous permettra aussi de pouvoir dresser la liste du matériel qui vous sera nécessaire lors de la saison estivale. Pensez tuteurs, cages ou filets, mais aussi boyau d’arrosage et système d’irrigation. N’attendez pas juin pour vous les procurer : le choix risque d’être plus limité! Finalement, faire un plan vous permettra de maximiser vos récoltes... Eh oui! Un potager réfléchi est un potager plus productif! Alors, prêt.e à faire un plan? Voici trois étapes pour le réaliser!

 

Étape n°1 : Établir une liste des plantes que vous voulez faire pousser

Souhaitez-vous cultiver quelques herbes aromatiques sur votre balcon, récolter des plantes médicinales, ou ne faire pousser que des variétés potagères? Voulez-vous découvrir des légumes aux saveurs inconnues ou faire pousser ceux que vous mangez le plus souvent? Il existe des centaines d’espèces comestibles : de l’aubergine à la bourrache en passant par l’okra et la mélisse. Tous les goûts sont dans la nature! Voulez-vous en faire sécher pour l’hiver ou en faire des conserves? Prenez le temps de réfléchir non seulement à la variété, mais aussi à la quantité que vous souhaitez cultiver dans votre potager.

 

Étape n°2 : Comprendre l’espace à cultiver

Votre jardin est-il en pot ou en pleine terre? Au soleil ou partiellement ombragé? Quelle est la surface exacte du terrain? Combien de pots possédez-vous et quel est leur volume? Voulez-vous faire grimper les légumes pour maximiser l’espace au sol ou préférez-vous les laisser ramper pour minimiser l’entretien? Tous les jardins sont différents! Connaître les dimensions, l’ensoleillement et les différentes spécificités du vôtre vous permettra de faire un plan efficace.

 

Étape n°3 : Faire des calculs, puis un plan!

Les plantes potagères ont besoin d’espace pour grandir! Résistez à la tentation de trop serrer vos plants afin de pouvoir en cultiver plus. Le résultat n’en sera que plus décevant, car aucun n’aura eu assez d’espace pour se développer. Mieux vaut faire un choix déchirant que de ne rien récolter! Il est donc important de prendre en compte la taille des plants à maturité lors de la planification de votre jardin ; on parle alors de « distance de plantation ». Vous pouvez retrouver cette information sur les paquets de semences. Faites finalement un plan avec toutes les informations que vous venez de récolter. Le plus difficile est d’attendre, par la suite, l’arrivée du printemps!

 

BONUS : Planifier l’irrigation

Si vous souhaitez partir quelques jours en vacances pendant l’été, mieux vaut planifier d’avance une stratégie d’irrigation du potager. Ce serait dommage de voir tous vos plants mourir sous les chaleurs du mois d’août après tant d’efforts! Chez Oïa, on vous propose une technique millénaire et ultra-écologique :les jarres d’irrigation! Avec votre plan, vous pourrez déterminer le nombre de jarres à installer dans votre potager afin que vos plantes ne souffrent jamais d’un manque d’eau

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page